logobanner

Composition et bienfaits

La culture du Kombucha est en fait une agglomération de différentes levures (comme dans la bière) et bactéries (comme dans le yogourt) en une galette gélatineuse appelée symbiote.

Dans le thé sucré, cette culture se comporte comme une véritable usine biochimique, digérant et transformant les glucides simples en une multitude de substances de grandes valeur :

  • Plusieurs types d'enzymes et de bactéries favorables;
  • Acides organiques (acétique, lactique, gluconique, citrique, usnique, malique, butyrique, oxalique et autres);
  • Vitamines C, B1, B2, B3, B6, B12 et acides aminés;
  • Antioxydants et polyphénols;
  • Ainsi que moins de 0.5° d'alcool.

Dans votre bouteille, vous rencontrerez peut-être un dépôt (lie) et une mère (petite gélatine flottante), ils sont bons à consommer et sont une preuve de la vitalité du produit.

Les bienfaits du Kombucha

Une Puissante Médecine Holistique
Au lieu d'une guerre contre la maladie, une tonification générale de l'organisme.

Le Kombucha est un breuvage d'électrolytes reminéralisant et un tonique énergisant faisant de lui une alternative santé et avertie aux boissons populaires contenant trop souvent de la caféine et du sucre raffiné. Par la consommation du Kombucha, des millions d'enzymes, de bactéries et de macromolécules organiques régénèrent de fond en comble la flore intestinale, stimulent le système immunitaire et équilibrent le système endocrinien. Ceci soutient et accompagne efficacement le corps dans sa capacité naturelle d'auto-guérison.

Sa consommation régulière fut le secret de longévité, de santé, de jovialité (et de virilité) des peuples de l'Asie du nord-est qui le conseillait pour :

Rise00081_crop
Visiter le site
www.risekombucha.com
  • Le renforcement du système immunitaire;
  • la détoxification cellulaire;
  • l'équilibre de la flore intestinale
    et donc tous les troubles digestifs (du début à la fin, passant par l'obésité et le manque d'appétit);
  • l'équilibre acido-basique (le kombucha alcalinise le corps);
  • les troubles de pression artérielle;
  • les rhumatismes, l'arthrite;
  • les mycoses, principalement de candida albicans;
  • la migraine, le stress, le surmenage, le syndrome de fatigue chronique, l'insomnie;
  • le psoriasis, l'eczéma, les allergies, les abcès, les ulcères, la perte des cheveux;
  • les syndromes prémenstruels et la mauvaise humeur.
Veuillez noter que ces informations ne sont pas confirmées par Santé Canada, et qu'il est préférable de consulter votre médecin ou votre thérapeute pour tout traitement.